samedi 27 septembre 2008

Nivea for hair!


Nan! je ne suis pas en train de vous parler de la nouvelle gamme de produits nivéa pour cheveux! Je n'achète JAMAIS mes produits pour cheveux en grande surface (j'ai failli y laisser la qualité de mon scalp tellement de fois!). Je vous parle de ce bon vieux pot de crème nivéa que nous connaissons toute depuis... plus que ça, qui hantait la salle de bains de nos grands-parents (qui, je le rappelle, ont vécu la seconde guerre mondiale et même quelquefois la première!).
Je lisais dans Vogue du mois d'octobre un article consacré aux conseils des coiffeurs de défilé pour prendre soin de nos cheveux. Et bien, un de ces conseils était de se faire des masques de cette bonne vieille crème, hyper réparatrice et qui laissait les cheveux tout doux (le mot "doux" dans le cerveau d'une femme, ça fait tilt et engendre beaucoup de réactions en chaîne pas toutes bien contrôlables!). Je partais en courant le magazine encore à la main (mon cerveau était occupé par le mot "doux" et n'avait pas le temps de me dire qu'il fallait que je pose mon magazine sous peine de passer pour une hystérique en sortant de chez moi -oui parfois je suis blonde, même si vous pouvez remarquer que ma couleur naturelle tire plutôt vers le châtain-roux, je rappelle que "blonde" est un concept!) et me ruait dans le premier supermarché venu. Deux euros et quelques! Pourvu que ça marche!
Avant d'aller me coucher, je me suis enduit ma future douce chevelure de crème nivéa qui sent si bon l'enfance, et... non seulement elle pénètre très rapidement (donc évite de pourrir nos draps!) ce qui permet de dormir accompagnée (pas du magazine... d'un homme... ou de deux... ou d'une femme... enfin, j'veux pas faire de discrimination, alors de qui vous voulez!) mais en plus, après un bon shampoing, mes cheveux étaient... DOUX!
Enregistrer un commentaire