dimanche 10 janvier 2010

victoire du sérum physiologique sur le mouche bébé par K.O.!

Suite donc des aventures du nez de mon bébé...
Après avoir de nouveau essayé le mouche bébé en vain, j'ai bien du me résoudre à utiliser la bonne vieille méthode, à la "old school" pour les amateurs d'anglicismes ;-)
Je ne vous dis pas mes sueurs froides avant de tenter l'expérience. Je me suis mise en mode "cerveau débranché" et j'y suis allée. Je n'avais pas d'autres choix, alors...
Je m'étais drôlement rencardée avant, genre j'épluche tout le net sur le sujet, parce que le jour de la démonstration à la maternité, j'étais tellement impressionnée que je n'avais
pas vraiment pris des notes techniques. Et puis je pensais ne jamais à avoir à réaliser l'opération moi-même! Comme quoi!
Alors voilà, je me suis donc jetée à l'eau hier pour la première fois et ce fût... facile. Finalement, c'est un peu impressionnant mais avec une bonne technique et de la rapidité, c'est très très efficace. Surtout, bien bloquer les jambes sur le côté, la tête aussi (mais pas trop fort, attention, fragile hein!) et y aller franco sur la pipette, hop, un coup sec et on retourne le bébé en position sécurité (si si vous savez, celle montrée à la maternité que vous avez retenue celle-là, j'en suis sûre!). 
J'ai réitéré hier soir et ce matin, car elle est toujours très prise. Et j'avoue que j'ai eu les deux fois suivantes, une légère appréhension. Mais je pense qu'avec la pratique, ça va devenir de la routine!

Tout ceci pour terminer par une petite annonce: j'ai un mouche bébé à vendre!

vendredi 8 janvier 2010

premier essai avec un mouche bébé: échec total!

Absente pour cause de "nouvelle-née" à la maison... ça c'est de la raison valable hein? Parce que ça m'occupe 24/24, vous devez savoir ce que c'est vous autres mamans. Tout est relégué au second plan, y compris ce blog, forcément! Et tout tourne autour de mon bébé, forcément aussi. Alors, je ne dérogerai pas à la règle et je vais vous abreuver de sujets relatifs aux... bébés (ouais, bien, y en a qui suivent).
Aujourd'hui, grande angoisse (la vie au quotidien en ce moment, c'est un peu les montagnes russes pour moi, beaucoup beaucoup d'émotions fortes et d'adrénaline... enfin je dis ça, mais je suis jamais montée sur ce genre de trucs, je suis pas vraiment amatrice de ce genre de sensations fortes, ce qui ne veut pas dire que je ne suis pas amatrice de sensations fortes du tout hein, mais pas de celles-là, voilà!). La nounette (la pauvre est affublée de tas de surnom au point qu'elle n'a jamais encore je crois entendu son prénom...) semble gêner en respirant, genre elle a des glaires dans la gorge et le nez un peu pris. Merde! D'abord, panique à bord, thermomètre tout en tenant fébrilement le téléphone prête à composer le numéro: des urgences/du pédiatre/des pompiers/ de ma mère (bon ça, dans ma vraie vie non, mais dans une vie imaginaire certainement!). Pas de température. OUF! Ensuite je retrouve mon calme. Vous y avez cru? Non, malheureusement, même pas en rêve. Mon chéri appelle sa mère (ancienne auxiliaire puéricultrice, merci mon dieu!) qui lui dit: "pas de panique, il faut la moucher, elle est prise". Ok, ok, ok. Toutes celles qui sont passées par là (avoir un nourrisson à la maison je précise...) doivent avoir un souvenir ému de la démonstration à la maternité de la façon dont on doit dégager le nez du bébé. Oui, je vous parle bien du fameux sérum physiologique qu'il faut faire passer d'une narine à l'autre en tenant fermement bébé sur le côté. J'ai opté en rentrant chez moi pour l'achat d'un mouche bébé pour ma part (trop courageuse!). Et aujourd'hui, j'ai failli ne pas le regretter... Parce que je viens d'essayer et que ça n'a pas fonctionné du tout du tout! La biscotte hurle et se débat malgré la musique intégrée à l'engin censée lui faire passer un bon moment. Rien à faire, rien ne sort de son nez. Et puis j'hésite un chouia à forcer sur l'engin vu que dans la notice, il y a indiqué qu'il fallait que le bébé au moment de l'aspiration, ne ferme pas la bouche ou n'avale pas sa salive au risque de provoquer un déséquilibre du tympan... WOW, trop rassurant! Je vais donc recommencer au prochain biberon (avant de lui donner, histoire qu'en plus elle soit bien affamée? ça n'a l'air de rien, mais le avant/après biberon en ce moment est une question importantissime pour moi, genre: le bain/le changement de couche etc avant ou après le biberon? quand elle est affamée ou quand elle s'endort? Il y a les deux écoles, j'ai pas tranché!!!). Une petite prière pour moi au dieu de l'écoulement nasal, merci pour votre solidarité. Je vous tiens au jus.