dimanche 28 septembre 2008

my illness becomes serious


Je sais, il coûte deux bras, mais qu'est-ce qu'il est beau ce sac Lancel! Je sais, je re-parle des sacs Lancel! Une obsession? Mais j'en ai beaucoup des obsessions, je suis obsessionnelle!
Oui, je sais, je suis malade. Mais une malade bien dans ses pompes! Car je ne suis pas malade de ne pas l'avoir, j'aime simplement le contempler! Ma maladie est que je m'extasie devant un sac comme je m'extasie devant la beauté en général, un beau geste, une toile superbe, un film, un livre, une photo... oui c'est grave, mais j'assume tout et toutes les conséquences de ma maladie (risque de devenir une paria sociale, incomprise etc). C'est certainement un signe de maturité que de commencer à mieux se connaître, de chercher à s'améliorer mais de ne plus lutter contre ses petites faiblesses inconséquentes, non? 

I know, this bag is very expensive! I know, it becomes an obsession. But I've got a lot of obsessions!
I know, I'm ill, may be a little bit mad! But I'm an happy illness! Because I'm not ill to not own it, I enjoy wtch it, that's all! My illness: I like beauty and in every way it express itself.
Enregistrer un commentaire