mardi 5 juillet 2016

De retour dans le sud de la France...



Me revoilà dans ma région d'origine, celle où je suis née et où j'ai grandi... et pas seulement pour les vacances, mais il semblerait bien définitivement!
Me revoilà en Provence, plus exactement dans le département du Vaucluse, réputé pour son vote très extrême droite... Pas de quoi être fier.
Ce coin-là de France est très beau et c'est avec plaisir que je le re-découvre. Le département est entouré de paysages divers. Nous sommes près du Mont Ventoux, Carpentras, Sault, Roussillon, Gordes, Venasque, d'Avignon, des Alpilles, des Beaux de Provence, de Saint Rémy de Provence, du Luberon, de Marseille, Aix-en-Provence, Nîmes, Arles, les Saintes-Maries de la mer, la Camargue, Montpellier et tout cela dans le désordre et sans aucune logique évidemment...
Pourquoi j'en suis partie? D'abord pour aller faire mes études à Montpellier (qui reste très au sud, ce n'est pas vraiment le moment où je suis partie même si je me coupais déjà du Vaucluse et de la mentalité particulière de ses habitants...), ensuite pour travailler (le Centre de la France et Paris). Les autres membres de ma famille ont tout fait pour y rester. Pas moi. Pour des raisons très personnelles d'abord. Parce que j'avais envie d'aller voir ailleurs. Parce que les habitants de ce département ont une conception des relations humaines particulières. La superficialité n'y est pas un mythe, la médisance est le sport national, la chaleur n'est qu'une apparence, la fiabilité inexistante. Je suis très dure et j'exagère car il y a des exceptions. J'ai des ami(e)s d'enfance exceptionnelles et sur qui je peux compter. mais je comprends le désoeuvrement de ceux qui viennent s'installer ici. J'ai un très bon exemple pour illustrer mon propos:
Un de mes anciens professeurs de droit me raconter qu'à Avignon où il avait enseigner, il avait été accueilli à bras ouverts par un de ses collègues qui l'avait aussitôt invité à manger le lendemain soir. Mon cher professeur est arrivé le lendemain avec dessert et bonne bouteille à la main et s'est trouvé devant une maison... vide!
En voulant louer une maison, j'ai expérimenté de manque de fiabilité immédiatement! Il est plus facile de louer à Paris... Ici, les propriétaires changent d'avis tous les jours voire dans la journée: ils vous louent, puis finalement ils vont vendre, et puis finalement, ils vont louer seulement l'été, et puis ils vous re-louent...
Il y a aussi la petite mentalité des petites villes de Province, étroite, étriquée, qui vous broie si vous ne rentrez pas dans le cadre. Le machisme des hommes du Sud.
Je retrouve avec plaisir cependant le cadre de vie: la chaleur sèche et la lumière magnifique, les lauriers roses partout, la garrigue, les fruits et les légumes gorgés de soleil, le miel de lavande, les truffes, l'huile d'olive, les cigales, le ciel haut et les nuits d'été si belles et agréables, pleines de merveilleux souvenirs.
Ce n'est pas facile de revenir après vingt ans d'absence y compris pour mes "proches", famille ou anciens ami(e)s. J'ai bien compris qu'il fallait y aller tout en douceur pour la grande majorité. Et pour compliquer les choses, j'ai une maladie grave (Lyme chronique). Entre ceux qui craignent plus ou moins consciemment mon contact (non, cette maladie n'est pas contagieuse...), et ceux qui fuient l'idée de la maladie (qui leur rappelle trop qu'ils sont mortels)...
Tout cela crée un décalage par rapport à moi qui essaie de ne pas trop réfléchir (même si évidemment mon rapport à la mort a changé, ce qui est idiot quand on y pense, mais j'y reviendrai) et dont le rapport au temps a changé.
Je vais essayer de vous faire partager les beautés de la région et celle de ses habitants, car malgré ce que j'ai écrit auparavant, il y a aussi de la beauté et de la bonté chez les gens du Sud. Comme partout, il faut savoir bien s'entourer! Et je continuerai à manquer d'objectivité comme avec toutes les choses qui me sont chères...



mardi 22 décembre 2015

Liberté, égalité, fraternité!

Entre mon traitement par antibiotiques qui m'a rendu tellement malade que j'ai cru véritablement mourir (sans être marseillaise!) et qui n'a servi à rien, puisque je me suis mise à vomir absolument tous les médicaments que je pouvais ingurgiter (ainsi que la nourriture...), le médecin qui m'a dit que j'en avais encore pour environ 3 à 5 ans avant d'être au choix: paralysée des pieds à la tête ou... décédée et les attentats du 13 novembre... le moral n'était pas vraiment vraiment au beau fixe!
Je vous parlerais bien de la maladie de Lyme chronique pour la énième fois, je crierais bien au scandale public car le déni des pouvoirs publics face à cette maladie en France est véritablement plus que scandaleux, je vous parlerais bien aussi du livre de Mathieu Foucaut qui est paru sur cette maladie et son parcours personnel (qui est exactement le même que le mien et qui m'a retourné en le lisant...) mais je me sens toute petite face à ce que le monde occidental affronte. L'enjeu dépasse tellement une petite vie comme la mienne. Je ne comprends pas que nous n'ayons pas pris conscience après Charlie hebdo de la guerre qui nous était livrée, de la volonté de nous éradiquer, nous, monde "moderne". Cela fait 20 ans que les spécialistes nous préviennent.
J'espère que les responsables politiques seront à la hauteur de l'enjeu. Nous sommes en guerre. Une nouvelle page de notre histoire s'ouvre. Même si la vie finit toujours par reprendre le dessus, elle ne sera plus jamais comme avant. Nous avons tous un rôle à jouer dans cette nouvelle histoire. Ne serait-ce qu'en allant voter, droit pour lequel beaucoup d'hommes ont donné leur vie par le passé et que la tyrannie renie. Nous devons défendre les valeurs sur lesquelles reposent notre République, toutes ses valeurs. L'obscurantisme veut nous anéantir et je trouve cela très préoccupant. Comment certaines personnes nées en France peuvent se sentir en osmose avec un combat pour instaurer une dictature violente, inégalitaire, un retour en arrière de plusieurs siècles? Cela aussi est préoccupant et nous interroge. La société matérialiste et individualiste ne donne pas sens à nos vies. Nous le constatons tous. Mais notre société nous donne la possibilité de choisir notre bonheur ailleurs. Ce choix pourrait un jour ne plus être possible.
Je ne veux pas polémiquer ici, ni faire de politique. Je m'arrêterais donc là.
Si je n'avais pas été malade, je serais allée au Bataclan... Tous mes amis qui se trouvaient dans le secteur sont sains et saufs mais choqués évidemment.
J'espère, je crois, que ceux qui nous ont quitté bien trop tôt, sont en paix, où qu'ils soient. Je ne pense pas qu'une "âme" puisse la trouver après avoir ôté la vie... Cela semble une évidence et peut-être naïf. Mais la vie nous le démontre tous les jours: vivre dans la haine, la concupiscence n'est pas vraiment épanouissant, loin de là. Certains sentiments et émotions rongent et pourrissent plus ceux qu'elles habitent que ceux à qui ils sont destinés.
Je reprends le cours normal de ce blog, sans même me justifier de continuer à être futile car je vis encore dans un monde où je n'ai pas à le faire car la liberté d'expression est une liberté fondamentale...

A tous ceux qui dans le monde, meurent sous le feu de la folie humaine...

mercredi 11 novembre 2015

Nouveautés cosmétiques: le Double wear to go d'Estée Lauder et le concentré Activateur Yeux énergisant Ultimune Eye de Shiseido



J'entame enfin ma série sur les anti-cernes et je commence ... par la fin!
C'est-à-dire par celui que j'ai préféré et que je vous conseille! J'en ai testé plusieurs que je vous présenterai dans le prochain post et c'est celui-ci qui sort du lot sans hésitation.
J'attends une prochaine fournée que j'ai commandé, mais dans la première fournée (dont le double wear d'Estée Lauder, le Chanel, un Benefit et un Erborian), c'est le vainqueur!
L'Effacernes Longue Tenue de Lancôme, avec en plus un SPF 30, est vraiment top. La couvrance, la texture, la tenue, je n'ai rien à dire. Un peu poudré, il tient toute la journée. Il ne file pas dans les ridules, alléluia! Enfin un!
J'ai pris la teinte 02, un peu claire pour moi. Mais du coup, il illumine beaucoup mieux le regard.
Il me reste des poids lourds à tester comme le Nars, le Full Cover de MUFE ou le shadow insurance de Too Faced.
A suivre donc.

Le Double Wear To Go d'Estée Lauder:
Là, j'ai merdé! Doublement. D'abord, je me suis trompée de teinte. Chez Estée Lauder, je prends le 1W2, pas le 2W2... Mon alzheimer qui vient de ma maladie de Lyme (je suis à deux jours de traitement et l'Herx doit arriver en toute logique demain... On inspire, on expire... l'enfer n'est pas loin de s'abattre sur ma tête mais pour l'instant je suis là...). Je me retrouve avec un fond de teint qui est trop foncé pour moi et que je re-sortirai donc en été (c'est la teinte juste au-dessus, donc...). Enfin... rien n'est moins sûr car je ne suis pas conquise. Deuxième erreur! Le principe ressemble à celui des cushion creams. Je voulais essayer la Lancôme mais je n'ai pas trouvé de teinte qui corresponde à ma carnation, et je me suis souvenue de cette nouveauté chez Estée Lauder. Le plus: pratique, il est possible de l'avoir toujours sur soi pour des raccords. Le plus et le moins: elle est très hydratante. Rien à voir avec la Double Wear classique que j'ai et que j'adore, qui n'a même pas besoin d'être poudrée et tient toute la journée. Non seuleùent elle n'est pas très couvrante et pour moi ce n'est pas un fond de teint, mais en plus, il faut vraiment la poudrer. Cela peut être un atout en hiver ce genre de texture. Mais si vous avez beaucoup d'imperfections à cacher, ce produit n'est pas fait pour vous. Il faut avoir un peau nickel et cela vous apportera le fameux "dewy" coréen!







Enfin, deux produits pour les yeux de chez Shiseido:

Ultimune Eye Concentré activateur Yeux énergisant, qui fonctionne un peu comme un sérum contour des yeux: je ne l'utilise que depuis une semaine, je ne peux pas encore vous dire si il est efficace. ce n'est pas le genre de produit qu'on peut juger en une semaine, même si je peux déjà vous donner quelques impressions. J'apprécie énormément le flacon-pompe qui permet de délivrer la dose précise et pas plus! C'est un gain non négligeable dans ce genre de produit qui vaut tout de même cher. La texture est blanche/transparente, assez fluide et ne pénètre pas rapidement. Je suis donc obligée de le laisser poser quelques minutes avant d'appliquer la crème super correctrice (attention, on ne plaisante pas là ;-)) Bio-performance. Idem pour cette dernière: verdict dans  deux semaines ou quand le flacon sera vide. La texture de celui-ci est plus épaisse et blanche. Elle pénètre plus rapidement. Les deux produits combinés sont très agréables. Je viens de terminer deux soins contour des yeux de chez Nuxe et Avéne et "y pas photo!" Le pouvoir hydratant me semble beaucoup plus prononcé chez Shiseido et mon contour de l'oeil se sent terriblement mieux (mon contour de l'oeil a sa propre vie, oui, comme beaucoup de mes organes d'ailleurs... ! Savez-vous qu'il a été découvert il y a peu que certains de nos organes avaient des cellules olfactives! Mais oui, le nez n'est pas le seul organe à en avoir. Les intestins en ont et même les spermatozoïdes et les ovules, ces dernières ayant une odeur de muguet qui attirent les premiers... Aucun rapport avec mon sujet... je sais, et cela vous laisse de marbre j'imagine... pour ma part, cela me passionne, ce corps que nous habitons et qui nous est si inconnu... bref! Encore des digressions comme d'hab!) Ah si, l'odeur (vous voyez que cela me donne des idées mes digressions!): les deux produits sentent très bons, notamment le contour Bio-performance dont j'adore l'odeur poudrée, une odeur classique mais chaleureuse, mmmmm!!!!



Je reviens très bientôt je l'espère, car j'ai beaucoup d'autres produits dont je veux absolument vous parler: d'abord, les anti-cernes que j'ai déjà testés, ensuite les derniers rouges à lèvres Kiko que j'ai achetées (les premiers!) dont je vous dévoilerai la composition afin que vous puissiez savoir ce que vous mettez sur vos lèvres et ce qui va dans votre estomac. Je prévois d'ailleurs plusieurs articles qui vont disséquer la composition de nos produits de maquillage car cela m'intéresse de plus en plus (avec la maladie de Lyme va toute une cohorte de co-infections et souvent une intoxication aux métaux lourds -il faut savoir que nous sommes tous plus ou moins intoxiqués aux métaux lourds- ce qui est mon cas, d'où mon intérêt croissant pour la composition de mes cosmétiques). Et tout un tas encore de make up, de fringues, d'accessoires, j'ai un retard monstrueux!
Bonne journée à tous!
Bien à vous,
Claja

dimanche 8 novembre 2015

Ma vie avec la maladie de Lyme: début de traitement

Voilà!
Je n'est pas été bien présente ces derniers jours, très pré-occupées par la mise en place de mon traitement contre la maladie de Lyme qui me ronge depuis environ 20 ans, mais dont je n'ai appris l'existence en début d'année 2015.
Et cette fois, les choses sérieuses commencent. Je vais m'attaquer à cette maladie qui a envahi mon corps, mes organes, mon sang, cet intrus, cet étranger qui me disloque.
J'ai tergiversé longtemps avant de me décider. Antibiotiques ou non? Ayant déjà eu la toxine du Clostridium Difficile après une prise d'antibiotiques, j'étais très échaudée...
Mais d'après tous les avis médicaux, je dois en passer par là!
Je commence donc demain un traitement de trois antibiotiques par voie orale qui va durer 1 mois et demi (oui!) pour enchaîner par des perfusions d'antibiotiques pendant 5 mois.
Je suis très angoissée car je sais que le traitement est très dur à cause des "réactions d'Herxeiner", réactions provoquées par l'élimination des toxines et qui multiplient les symptômes douloureux et autres (nausées, vertiges, troubles de la vision, acouphènes etc) par 10.
Je manque de courage... mais je dois essayer.
Je ne serai pas bien présente ici je pense dans les jours à venir. La futilité ne va pas être à l'ordre du jours, futilité dont on a tant besoin pour supporter parfois nos vies si dures.
Je vous tiens au courant de mon état car je pense que cela intéresse un grand nombre de personnes qui vivent avec cette maladie, niée, reniée en France: la maladie de Lyme chronique... On n'en guérit pas mais j'espère vraiment pouvoir aller mieux un jour.
Je détaillerais mon traitement dans un prochain post.
Bien à vous,
Claja

vendredi 30 octobre 2015

Happy Halloween!

Difficile d'y échapper et tant mieux!
Les tombes sont prêtes dans le jardin, les citrouilles ne demandent qu'à être allumées, fantômes, araignées, chauve-souris, décorent le salon, les squelettes sont au plafond...
Une sélection d'images pour vous mettre dans l'ambiance!
Je vous souhaite une maléfique soirée...




























lundi 26 octobre 2015

Dans mon dressing (new) le pull col en V en cachemire de La Redoute: humeur dubitative






J'ai acheté le pull en cachemire La Redoute (attention 100% cachemire) col en V couleur marron/rouille dont par Punky B parle (et porte) sur son blog.
C'était avant d'avoir lu son blog vantant la qualité de ce pull. Heureusement, sinon, j'aurais eu l'impression de m'être faite un peu avoir...
Car quand je l'ai reçu, je me suis immédiatement dit qu'il ne ferait pas de vieux os dans ma penderie vu sa piètre qualité! Et croyez-moi, en matière de cachemire de mauvaise qualité, je m'y connais! J'ai testé pulls et gilets de chez Zara et on ne m'y reprendra plus!
En même temps, je ne peux pas leur jeter la pierre. Un cachemire à ce prix là (89,99 euros mais avec réducs quasi permanente 59,99, voire 53) ne peut pas être de bonne qualité. Il est bon pour une saison et ne tiendra pas vraiment chaud.Voilà. Je pourrais en rester là. Mais...
J'ai lu l'article de Punky B et je suis restée... dubitative!
Il est vrai qu'avec une taille au-dessus la coupe et sympa et le décolleté V profond. Mais quand je lis ce qu'elle dit sur sa qualité... je ne peux que m'interroger sur la commission qu'elle touche pour le vendre.
Ce qui est logique, vu qu'elle "place" beaucoup de produits venant de La Redoute comme pas mal de blogueuses "mode". Cela ne vous a pas échappé j'en suis certaine. Sans mener d'enquête, cela m'a sauté aux yeux!
Je ne leur reproche pas d'essayer de "placer" des produits. Elles en vivent. Mais un peu de sincérité serait appréciable. Plus de lisibilité aussi.
C'est d'autant plus dommage que personnellement, j'apprécie énormément me balader sur le blog de Punky B. Et évidemment, je continuerai.
Vous le savez déjà, je ne vis pas du tout de mon blog. D'où un côté beaucoup moins "pro" qui n'attirent pas les marques.
Et pourtant, j'ai fini par m'inscrire à un programme afin de faire apparaître les sites et marques que j'affectionne. En toute franchise, si j'avais une large audience et surtout si vous cliquez sur les logos ET achetez sur leur site, je pourrais toucher une commission. Sachez que je ne refuserai pas un peu de beurre dans les épinards! Mais, comme je vous le disais, je n'ai jamais touché un centime d'euro car je ne fais pas vendre. Ce qui est logique car ce n'est pas mon intention. J'aime écrire sur ce qui me plaît, ne me plaît pas, sur la qualité des produits que j'achète. Ce qui m'intéresse, c'est être une source de renseignements, les belles fringues qui ne coûtent pas un bras, un oeil voire un rein en plus.
Et puis j'ai une maladie grave, un travail et une fille de 5 ans et demi.
Ici, c'est ma parenthèse, mon espace d'expression LIBRE. Et j'y tiens beaucoup.
Il y a quelque temps, quand j'étais plus régulière, il m'a été proposé des avantages en nature (vêtements et sacs) à condition de les présenter sur mon blog. J'ai refusé car rien ne me plaisait vraiment. (Mon chéri me traite parfois de folle.)
Même si un jour, je gagnais de l'argent grâce à ce blog, je ne présenterai que des choses que j'aime (ou alors il faudrait vraiment y mettre le prix hein ;-)). Mais... (encore????)
Loin de moi l'idée de juger celles qui en vivent. Cela doit être très difficile contrairement à ceux qui pensent le contraire. Et peut-être perdent-elles un peu de leur authenticité sans même s'en rendre compte. Il ne doit pas être aisée de garder sa capacité de jugement intacte quand il s'agit de faire bouffer sa famille à la fin du mois.
Ce qui m'a le plus étonné en fait, ce sont les commentaires.
Toutes les meufs l'ont acheté, l'ont kiffé et le trouve d'une superbe qualité... Heu... !!!????????
J'aimerais que vous puissiez passer votre bras à travers votre écran pour toucher le pull (peut-être que cela sera bientôt possible?).
Alors peut-être aussi que les "commentatrices" se sont laissées emporter par le petit prix et la coupe qui est vraiment belle.
Mais sur la qualité de ce pull, non, non, je ne suis pas d'accord.
Pourquoi vous l'écrire et ne pas avoir laissé de commentaires?
Parce qu'avec mon MAC, je ne peux pas laisser de messages. Cela ne fonctionne pas et n'a jamais fonctionné. Sur le blog de Punky B, de Coline, de Pauline, de Valentine etc.
Et puis comme il est dans mon dressing et que je comptais vous le présenter... c'est fait!
Passez une bonne journée avec ou sans cachemire!
Mes prochaines journées sont placées sous le signe d'Halloween et de la fête que nous faisons à la maison pour neuf enfants endiablés!!!!! Horreur!!!!!!!
Mais je n'oublie pas les anti-cernes, oh que non!


samedi 24 octobre 2015

(new in my dressing) Tenues du jour: autour du bleu...et de la marinière.


Vous le voyez mon beau cocard, vous le voyez?
Non, ce n'est pas parce ce que je me suis faite tabasser à mort que je n'ai pas blogué depuis trois semaines...
Enfin, il y a bien eu du tabassage dans l'air... celui de ces put...s de borélies alias maladie de Lyme qui me mettent K.O.
Je vous en dis plus sur ce que j'endure... mouaif, vous non plus... pas envie de causer encore de ça ici. J'y reviendrai plus longuement et en détails pour tous ceux qui atterrissent ici et qui sont touchés par cette put..n de maladie.
Ce joli oeil au beurre noir est le résultat d'une démonstration furieusement affectueuse de ma fille!
Et j'ai plutôt pas mal réussi à le planquer non? (NON????).
Pourtant, Dieu sait à quel point je ne suis pas satisfaite de mes anti-cernes du moment (un Chanel et le double wear d'Estée Lauder). Je pars donc à la recherche du meilleur anti-cernes de la Terre entière, si! Excusez moi du peu! Mais telle est ma mission futilité du prochain mois, alors autant vous dire que ça va essayer de l'anti-cernes ici, à vous en faire soulever l'estomac et gerber vos tripes (ça, c'est l'ambiance halloween qui est en train de me contaminer, désolée...).
Ce n'est pas comme si je partais en quête d'une histoire d'amour parfaite, ou une autre niaiserie de ce genre! Non, ici c'est du concret, du matérialiste et le bouddhisme... j'y reviendrai. L'amour... aussi!
Il faut aussi vous avouer que je suis en train de repenser cet espace de liberté qu'est mon blog.
Un peu plus de structure, voire également une autre structure, du contenu plus écrit et mieux (si je le peux!) et sur des sujets un peu plus sérieux parfois, des thèmes récurrents, bref plus de forme et de fond.
Alors dans mon coin, je griffonne, j'écris, je dessine... sur du papier!
Et j'espère que j'arriverai à vous montrer sous peu le résultat.
Hasta la vista!




ma marinière préférée, une Leon & Harper de l'an dernier










Tenue 1:
marinière Leon & Harper
jean flare H&M
Low boots Paco Gil via Spartoo
Blazer Zara
Collier Anne Thomas via Monshowroom
Tenue 2:
Blouse Suncoo via Monshowroom
Pantalon Mango
Blazer Mango
Derbys Mellow Yellow