mardi 24 mars 2009

Pearly Banner by Chanel


Alors qu'à la nouvelle star, le rythme s'accélère (j'entends ça en fond sonore... oups, oui je suis grillée, je regarde un dîner presque parfait sur M6 qui se déroule à Marseille et vous connaissez le lien particulier et privilégié qui me lie à Marseille... ah, vous ne connaissez pas...), je m'interroge sur cette nouvelle palette créée par Peter Philips pour le nouveau corner Chanel chez Selfridges (et en exclu siouplaît!). Ok l'objet est superbe, ok on peut trouver l'accessoire indispensable quand on a acheté (ou plutôt quand on s'est ruiné, endetté...) le sac Chanel union jack mais tout de même... A quoi d'autre peut-il servir? Le trio de couleurs me laisse perplexe. Un peu cher (68 euros) comme maquillage tricolore pour aller soutenir au stade l'équipe de France (au choix: de foot, de rugby etc). Faut dire que je suis pas tellement calée question maquillage, ça doit être pour ça que je cogite... 
Et puis pourquoi chercher un sens et une utilité à toutes choses? Qu'est-ce que l'inutilité est agréable et séduisante, à la limite comme un art de vivre... (qu'est ce que je déconne, mais qu'est ce que la connerie est agréable etc etc).
Collection London Madness : disponible au mois de mai chez Selfridges, surtout tenez moi au courant si vous décidez de traverser la Manche pour aller demander comment l'appliquer!
Enregistrer un commentaire