mercredi 12 novembre 2008

dead animals around your neck?


celle-là de photo, je la conservais bien au chaud. Je l'ai prise hier chez free'p'star (celui de la rue de la verrerie). Cette vision d'horreur m'a fait tourner les talons illico. Bref pas mon style du tout. Je peux même dire que je suis partie énervée. J'avais déjà halluciné sur les fourrures à 30 euros (j'ai de maigres connaissances en la matière, mais j'ai l'impression qu'il y avait beaucoup de lapins) quand mon regard est tombé sur ça!
Pourquoi je la conservais? J'attendais d'avoir passer une journée de merde et d'être donc pile dans l'humeur!
Quand je dis journée de merde, j'entends journée malchanceuse niveau transport: le matin:
à côté de moi, un type que je croise régulièrement et qui a des TOC (il gesticule dans tous les sens en râlant après le chauffeur, ça a pas l'air comme ça, mais il s'énerve vraiment, c'est hyper impressionnant) et deux ados femelles qui écoutaient un truc horrible sur le portable de l'une d'entre elles et à donf! Evidemment j'avais oublié mon ipod! A peine sortie du trom, en plein 16ème, je me fais alpaguer par un cinquantenaire en mal de rencontre qui avait jeté son dévolu sur moi et qui voulait absolument faire connaissance avec moi, genre relou, relou.
Le soir: après m'être fait écraser les pieds par deux gamins déchaînés, après avoir eu les deux tympans crevés par les cris stridents d'un quasi nouveau-né, j'arrive enfin à trouver une place assise. Deux minutes plus tard (pas plus!), un SDF mal embouché me soulève par le col et me gueule dessus pour que je lui laisse ma place. A l'odeur de son haleine, j'ai pas débattu!
Manquait plus que... rien en fait! Manquait plus rien!
Enregistrer un commentaire