lundi 10 novembre 2008

aveux rock'n roll




J'avoue, je lis Rock & Folk depuis mon adolescence (cela fait donc quelques années... et oui plus de 10, non, je n'en dirai pas plus...). J'avoue, je n'ai jamais aimé lire les Inrocks. Je n'aime pas leur style et beaucoup d'autres choses encore. J'ai choisi mon camp depuis longtemps, c'est rock and folk et puis c'est tout!!!
Je me suis donc précipitée pour écouter le disque du mois sur Deezer (un morceau dans ma playlist: Jay Reatard).
J'ai également constater que je n'étais pas la seule à avoir moyennement apprécié le dernier (en vrac): Mercury Rev, The Cure, Bloc Party, Cold War Kids... Je les ai écouté la semaine dernière à la fnac, je les ai ré-écouté sur Deezer et bof, bof, bof.
Je suis atteinte gravement par le virus rock depuis l'enfance (à la maison, c'était les Beatles contre les Rolling Stones! A 6 ans, je préférais les Beatles et puis j'ai changé de camp radicalement, pour finir avec l'âge par comprendre que je n'étais pas obligé de choisir un camp contre l'autre). Mais le rock au sens large, très très large! Parce qu'un opéra de mozart, pour moi c'est rock'n roll!
Et le rap, le hip-hop, j'adore!!!!
Bon, ok, pas terribles comme aveux...
(oui mais je n'allais pas tomber dans le pathétique, qui dès que le mot "rock" est lâché lui fait associer aussitôt "sex, drugs and rock'n roll" et en profiter pour vous faire le coup de la vieillle... euh... la plus très très jeune... qui veut se donner un coup de jeune (de moins vieux...) en racontant combien sa vie a été ( et restera toujours!) so rock'n roll (et avec beaucoup d'histoires à l'appui siouplait!)).




Enregistrer un commentaire