samedi 12 janvier 2013

Tenue du jour


Un trio Zara, pantalon et sweat soldés.
Et oui, on peut porter et un slim et un sweat à mon âge... je sais, les vieux d'aujourd'hui, ça se permet tout! Non mais sans blague... c'est quoi ces débats éternels autour de la limite d'âge pour porter tel ou tel vêtement, telle ou telle couleur, telle ou telle chaussures!
Ok c'est juste pour entretenir le truc, la tendance, la consommation ou rire avec des trucs à deux balles ou encore oublier des questions bien plus essentielles et existentielles. Il est bon de s'occuper l'esprit avec des futilités, il est vrai.
Il est clair que consommer (peu importe quoi) agit sur nous comme anxiolytique. La société est même toute entière fondée sur ce principe. Il est ancré presque (bientôt) dans nos gênes que consommer=plaisir. Okay. Il faudrait pas non plus nous prendre pour des crétin(e)s qui ne savent pas ce qu'ils(elles) font. Idem sur ces faux débats. Faudrait pas nous prendre pour des crétin(e)s qui ne savent pas se saper. Parce que même si c'est le cas, ET ALORS? En la matière, tout est subjectif.
J'ai lu il y a quelques temps que même Fonelle se demandait si il fallait porter des baskets après 40 ans.
????
Parce que Kate Moss aurait dit qu'il ne faudrait plus porter des baskets après 40 ans.
Voilà un des très nombreux côtés arrogant et énervant de la mode. Les mannequins qui ouvrent la bouche pour nous dire ce qu'est le bon goût. Les diktats. L'uniformisation. La standardisation. Nous sommes tous différents, nous sommes tous adultes alors pourquoi toujours chercher des normes là où nous pourrions nous en passer.
Je pense que le domaine de la beauté au sens large ne doit être qu'une expression de notre liberté.
Difficile d'échapper aux images, il est vrai... Dans quelles mesures nous influencent-elles à notre insu?
Ce qui est sûr, c'est que Kate Moss peut bien dire n'importe quoi, je m'en fiche. En mode langue de pute: qui sait si elle n'était pas défoncée quand elle a dit ça? En mode parano: Si elle avait dit ça juste pour voir si elle avait un pouvoir de persuasion aussi sur les quarantenaires?
Bref, n'oublions pas de nous faire plaisir en nous habillant.
Je pense vraiment que nous sommes TOUTES belles, nous avons TOUTES des points forts et des points faibles. Il s'agit donc de mettre les premiers en avant et avec ça et sa propre appréciation seulement, sa personnalité, de faire ce qu'il nous plaît, je ne le répéterais jamais assez.
En ce qui concerne l'âge idem. Nous ne sommes pas débiles et rien n'est bâni de notre dressing du moment que nous nous sentons bien dans notre peau avec.
Et puis n'avons-nous pas des ami(e)s? (Non, la vendeuse n'est JAMAIS notre amie pour celle qui me lirait et aurait moins de 20 ans.) Faisons appel à leur franchise et leur spontanéité!
Evidemment que les baskets sont également pour les plus de 40 ans! Pour ma part, je me sens très bien dans mes baskets! Sans courir après la jeunesse. Une course stupide. Même si la peur de mourir est légitime, essayer de ressembler à ce qu'on n'est plus ne nous empêchera pas de passer dans l'au-delà. On meurt jeune aussi! Le débat est plus complexe, je sais. Mais là, tout de suite, je n'ai pas envie de développer. Ce billet est suffisamment long comme cela...
Pourquoi je me lance dans un tel débat aujourd'hui moi???? Suis pas folle????
Une chose est certaine, les tendances sont éphémères et changeantes comme ma pensée...

Enregistrer un commentaire