lundi 10 septembre 2012

De ma folie pour les boucles d'oreille H&M






Je ne peux plus m'empêcher d'aller roder autour des bijoux chez H&M telle une mauvaise fille qui prépare un mauvais coup (????). L'air louche quoi! L'oeil avide et humide. J'ai jeté mon dévolu sur des boucles d'oreilles et je me suis retenue. J'en aurais bien capturé tellement plus... Je suis sortie relâchée, détendue, jusqu'au moment où, subrepticement, la question a jailli dans mon esprit: avais-je fais le bon choix? Avais-je fait le MEILLEUR des choix? La question me torture et je suis certaine que mes pulsions vont me ramener chez H&M, pile devant les BO!
PS: Je n'aime pas être prise en photo. C'est difficile pour moi. J'ai l'impression d'une intrusion dans mon intimité et je n'aime pas me voir en photo. Pour des raisons presques philosophiques, oui, oui. Cela m'ennuie de ne pas vous montrer quelquefois ma tronche histoire de mieux étayer mon propos (enfin mes achats!). Je me suis donc mise à pratiquer l'autoportrait et comme j'ai pu le constater, faut arriver à chopper le coup de main... et ce n'est pas encore acquis du tout!
Une citation (une fois n'est pas coutume) beaucoup moins glamour mais que j'aime beaucoup: "l'amour, c'est l'infini mis à la portée des caniches". Céline dans Voyage au bout de la nuit (qui d'autre aurait pu écrire ça!). Tellement vrai. Et difficile de citer un collaborationniste antisémite... La personne est détestable et le livre sublime. Comment peut-on écrire un chef d'oeuvre et être si obtus, intolérant? Je continuerais bien sur le sujet mais je m'éloignerais peut-être un peu de l'esprit de ce "blog" (tiens, cela me fait penser que je n'aime pas ce mot: "blog"... j'y reviendrai...).
Enregistrer un commentaire