mardi 30 juin 2009

premier bilan soldes

chaussures Cosmo à - 50% (et ouais j'arrive encore à atteindre mes pieds, la preuve par le vernis!)
robe Mango 27 euros

robe COS à -50% soit... heu 25 euros me semble-t-il
robe Mango 30 euros au lieu de 69 (j'essaie de lire l'étiquette, je ne me souviens plus...)


débardeurs zara loose en coton organique et tunique, prix oubliés mais pas de super rabais chez zara...

et enfin, j'ose et balaye toute pudeur pour la science... 4 mois, et on est déjà très très enflée... 

Ouf! me revoilà! Les aléas de la grossesse... Bon, j'ai pu profiter des soldes ce week-end tout de même. Je peux également profiter de la chaleur depuis hier et c'est beaucoup moins agréable... Il fait une chaleur de bête à Paris aujourd'hui et j'ai la crève! Ouais je suis d'humeur râleuse parce qu'en plus des nausées qui n'ont pas totalement cessées, de la crève, de la chaleur, du mal au ventre (à ce sujet PERSONNE ne m'avait dit que ça faisait mal au ventre, alors je préviens toutes celles d'entre vous qui sont ou seront novices: inutile de vous précipiter chez votre toubib, c'est normal!), je suis à deux kilos de ne plus pouvoir me déplacer tellement mon dos et ma jambe me font souffrir (antécédent d'hernie discale, hummmmm...). Soit immobilisée dans un mois vu la cadence que j'ai prise. Je sais que pour certaines, la grossesse a été un plaisir, mais STOP! Arrêtons le politiquement correct! Dans la plupart des cas, qu'est ce qu'on en chie! C'est la plus belle chose au monde c'est sûr, n'empêche que je le filerai bien déjà une journée à garder à mon chéri histoire de me sentir plus légère... Oui les filles, les seins deviennent énormes mais tellement tellement encombrants et surtout... ils sont au-dessus d'un ventre qui lui aussi devient énorme... alors la silhouette à la Pamela Anderson, on en est loin! Et comme je suis malade, je n'ai même pas pu profiter de ma séance quotidienne de sauna après le boulot (métro)... 
Message au SEUL parisien qui depuis que je suis enceinte m'a cédée sa place assise spontanément: merci encore, vous êtes un spécimen en voie de disparition!
Ahhhhhh... ça va mieux moi, ça fait du bien de râler un bon coup!
Enregistrer un commentaire