samedi 4 juillet 2009

En mode régime

un petit tour au Printemps pour la clim' (si, si, c'était la véritable raison) et j'en suis revenue avec une robe et un t-shirt rayé Comptoir des Cotonnier, et un t-shirt dont j'adore la coupe, Les Petites, et tout ça pour vraiment rien vu que c'était la deuxième démarque!



Moi qui croyais  que la grossesse était une période bénie où les femmes pouvaient donner libre cours à leurs envies et balayer régimes et autres privations de nourriture...
Dès le début de la grossesse, j'ai su qu'il n'en serait rien. Perso parce que j'étais tellement malade que je n'avais envie de rien.
Dès que j'ai pu retrouver un semblant de vie normale et sociale, j'ai doublement compris qu'y avait pas moyen de se lâcher sur la bouffe. Toutes les meufs autour de moi: "attention, faut surtout pas prendre plus de 12 kg sinon..."
Sinon... au choix: pense qu'il va falloir l'expulser et que s'il pèse 4 kg, tu vas le sentir passer, qu'il y a des risques de complications d'autant plus grands que tu prends du poids, et surtout que tu ne vas JAMAIS arriver à perdre tous les kilos accumulés!
Le coup de grâce est venu de mon gynéco qui m'a expliqué qu'avec un antécédent de double hernie discale, c'était prise de poids minimale. Glurps! Il m'a envoyé direct chez un diététicien qui va me suivre pendant TOUTE ma grossesse.
Point de période bénie mais pour la première fois de ma vie rdv chez un diététicien avec premier régime!
Diététicien très très sympa, mais j'étais tout de même super démoralisée en sortant avec mon nouveau régime alimentaire, sans glaces, sans gâteaux, sans chocolat, sans repas de fête le soir (crudités et viande maigre!), sans plein de choses qui font le sel de la grossesse...

Enregistrer un commentaire