mardi 7 octobre 2008

Préjugés

Il est 9 heures 45 et je n'ai toujours pas commencé à travailler! Culpabiliser moi? Ah non! Parce que d'abord il paraît que je suis adulte, ce qui signifie que je prends mes responsabilités, et que je sais gérer mon emploi du temps. Ensuite, j'ai tellement travaillé hier que je pourrais ne plus travailler de toute la semaine (et c'est moi qui le décide non? ne suis-je pas adulte et responsable?).
Et ce matin, après avoir affronté la grève (pas bien méchante, mais chut faut pas le dire, ça pourrait être pire après si ils pouvaient croire qu'ils nous ont pas fait bien chier...), donc après avoir affronté cette terrible grève qui a totalement paralysé les transports parisiens, je me retrouve assise devant mon bureau, devant internet, ce blog et je me demande pourquoi je l'ai nommé ainsi: "la raison d'être". J'ai toujours plutôt été dans la déraison et attention, ce n'est pas une critique que je m'adresse à moi-même, je compte bien continuer sur ce chemin là. J'aurai du l'appeler "la déraison d'être", pour le jeu de mots, par humour et pour bien faire comprendre qu'il n'y a rien de sérieux ici, surtout pas moi!
Au passage, un petit coup de gueule contre les marques espagnoles qui font des économies sur les fils avec lesquels ils cousent leurs boutons!
Enregistrer un commentaire